Partager ce site

Contact

Un environnement à la hauteur

Le Parc des Ecrins

 

Massif des Ecrins Est (avec la grande ruine, barre des Ecrins et les Ailefroides depuis le rateau Ouest ( 3769 m).

Parties Sud du Massif des Ecrins vu du Dôme des Neiges (4015 m).

 

La Barre des Ecrins, et tout le massif qui porte son nom, est un territoire privilégié. Pour préserver cet environnement, le Parc National de la Bérarde est créé dés 1913 par l'administration des eaux et forêts, sous l'impulsion des alpinistes, des associations naturalistes et Club alpin français. Mais ce n'est qu'en 1973 que la Parc National des Ecrins voit le jour sous sa forme actuelle. C'est le 5eme en France aprés la Vanoise, Port-Cros, les Pyrénées et les Cévennes. Entre Gap, Grenoble et Briançon, il est délimité par la Romanche au Nord, la Guisanne et la Durance à l'Est et au Sud, le Drac à l'Ouest. Au total, plus de 100 sommets dépassent les 3000 mètres. Les glaciers couvrent 17000 hectares. Le parc s'étend sur 270000 hectares, dont 91800 en zone protégée, et compte 61 communes réparties sur 2 départements (Isère et Hautes-Alpes). Boréales ou méditerranéennes, 1800 espèces végétales sont identifiées dans le parc. Côté faune, c'est parmi les 64 espèces de mammifères qu'on trouve les animaux les plus observés: chamois, marmotte, hermine... Le bouquetin a été réintroduit de 1990 à 1995 dans le Valbonnais et le Champsaur, et on en dénombre environ 200 aujourd'hui. Les oiseaux sont également trés nombreux (210 espèces), avec notamment la population d'aigle royaux la mieux implantée de France (39 couples).