Partager ce site

Contact

Quelques vues de la Barre des Ecrins ainsi que du panorama depuis le Dôme des neiges (alt: 4015 m)

 

La Barre des Ecrins observée depuis le versant Nord-Est du Dôme des neiges (alt. : ~4010 m).

Rimaye du plateau glaciaire supérieur à l'aplomb de la brèche Lory (alt. : 3974 m), une crevasse dont la profondeur peut atteindre 70 m: c'est un magnifique orgue de glace à admirer avec vigilance, car il se peut que l'on marche sur un pont glace dissimulant la crevasse. On peut distinguer sur la droite du cliché, la trace à suivre pour atteindre le Dôme tout proche.

La Barre des Ecrins, vue à partir de l'extrêmité somitale du Dôme des neiges (alt. : 4015 m)

L'instant tant attendu aprés 3h30 d'ascension en partant du refuge des Ecrins dès 3h50 du matin, ma cordée touche au but ; le 4000 m du massif se trouve à présent sous nos crampons.

Une caractéristique qui renforce le caractère exceptionnel du panorama que le peut contempler de ce site: de cet univers minéral n'émerge aucune ville, aucun village, aucune trace de la présence même lointaine de l'homme. Pas de doute, on est bien au coeur des montagnes. Malgré sa fréquentation, la Barre, fidèle à elle-même, procure un sentiment d'isolement et de sérénité au milieu de la nature sauvage, glacial et stérile.

L'Ailfroide (3953 m) au milieu avec son glacier suspendu, le Pic sans nom (3914 m) sur la gauche, les Bans (3669 m)sur la droite; observés depuis le Dôme des neiges (4015 m).

Panorama de la partie Sud du massif des Ecrins, dont au premier plan, 1800 m plus bas, on distingue la vallée du glacier de la Pillate. En face, on apperçoit le sommet des Rouies culminant à 3589 m (surnommé aussi la "petite Barre des Ecrins" de part sa géomorphologie assez similaire).