Partager ce site

Contact

Pic Bayle (3465 m) / Pic de la Pyramide (3382 m)


Le Pic Bayle est le plus haut sommet des Grandes Rousses (3465m) (1mètre de plus que le Pic de l'Etendard... sans compter les variations liées à la hauteur de neige). Sur son versant Ouest, l'itinéraire classique est une course d'alpinisme cotée Peu Difficile avec un passage à 45° et un parcours glaciaire qui nécessite l'équipement adapté et une bonne expérience de cramponage.

Avec le Pic de l'Étendard (3464 m) plus au Sud, le Pic Bayle ( 3465 m) s'alignent sur la même crête faîtière, N-S, du massif des Grandes Rousses. Ces deux sommets principaux sont principalement formés par des leptynites massives, qui constituent une ancienne masse volcanique rhyolitique. Au Pic Bayle, les leptynites reposent sur un soubassement de gneiss ocellaires.

Ambiance hivernale en plein fin août avec dégradation neigeuse.

Passage délicat et repérage de crevasses sous la neige.

Crevasses à moitié enseveli sous la neige fraiche. Le glacier est un vrai champ de mine en plus des chutes de neiges qui nous masque notre itinéraire... Il faut sonder constamment à chaque pas et improviser un choix d'itinéraire sécurisé en fonction des courtes fenêtres de beau temps.

Arrête sommitale du Pic de la Pyramide complétement plâtré par la neige.

Placage de glace et neige sur le versant Ouest.

Versant et arrête Est du Pic Bayle.

La météo a été extrêmement changeante rendant la descente vraiment délicate.

Passages techniques de crevasses.

Le Pic de la Pyramide avec son versant Est et le glacier très crevacé et pentu du Grand Sablat par lequel nous somme passés.

Remontée vers le Pic Blanc.

La Meije depuis le glacier du Grand Sablat.

Mer de nuages depuis l'arrête Nord du Pic Blanc.

Août 2011.